Bretagne Classic

Quelle course de Maxime !

Assurément l’un des hommes du jour sur ce Bretagne Classic Ouest-France !

260 kms avec de la pluie du vent du froid des chemin en pierres de la boue avec pas moins de 3800 de dénivelé positif … Bref un vrai galère. Insuffisant en tout cas pour décourager notre guerrier qui se glisse quelques kilomètres après le départ dans l’échappée du jour. Celle-ci tiendra 180 kilomètres … Dans le chemin de terre de Guénin, à une soixantaine de kilomètres de l’arrivée, le peloton éclate et un nouveau groupe de 20 coureurs est à l’avant alors que la pluie s’invite sur les routes bretonnes. Maxime Bouet s’accroche avec les meilleurs mondiaux et est le dernier rescapé de l’échappée matinale à se montrer à l’avant !

Au final c’est Oliver Naesen  qui s’impose !

#AllezLeBlond !

« On s’est bien entendu dans l’échappée. On a vu que le peloton ne nous laissait pas beaucoup de temps donc on a géré. Avant d’accéder aux petites routes on s’est mis d’accord pour accélérer l’allure. J’ai vu que j’avais de supers jambes car dès qu’il y avait des petites relances ou des montés je prenais la tête du groupe. Après le chemin en terre, j’ai entendu qu’on avait plus que 45 secondes d’avance donc j’ai attaqué. Quand j’ai vu le groupe de costauds revenir sur nous, je me suis dit que ça pouvait aller très loin. On perdait des unités les unes après les autres. Je n’ai jamais rien lâché, j’ai serré les dents et j’ai basculé toutes les montées avec eux. Finalement, je suis repris à 15kms de l’arrivée. Je n’avais qu’une seule participation à Plouay mais cette édition fut une très bonne expérience. Sur le papier, le profil ne me correspondait pas vraiment, mais j’ai su profiter de ma forme du moment pour tirer le meilleur résultat et prendre du plaisir. Dans le final, j’étais avec les meilleurs coureurs de classiques, ce n’est pas trop mon profil mais je me suis accroché, j’ai su me faire mal et j’ai bien mouillé le maillot… même s’il a plu (rires) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .